Le corps souffrant



Place de cette thématique dans un projet global d’anthropologie tripartite


in Corps Normalisé, Corps Stigmatisé, Corps racialisé, sous la direction de Gilles Boëtsch, Christian Hervé et Jacques J. Rozenberg, Bruxelles, de Boeck Université, 2007 *


Cet ouvrage propose une lecture pluridisciplinaire du corps humain au travers des prismes de la biologie, de la médecine ou des sciences humaines et sociales afin de dégager une réflexion collective, renvoyant tout à la fois aux lectures bioculturelles possibles, au corps imaginaire individuel ou au corps socialement médiatisé.


C’est pourquoi, il a paru essentiel aux auteurs d’aborder la question du corps à partir de disciplines aussi variées que l’anthropologie, la bio-médecine, la sociologie, la psychanalyse et l’éthique en privilégiant les notions de normalité et de stigmatisation. Les différents chapitres de cet ouvrage contribueront à la remise en cause de la distinction classique entre un corps tout biologique ou tout culturel puisque l’interaction fondamentale entre les caractéristiques physiques humaines et leurs représentations symboliques, toujours différenciées selon les populations considérées, plaide en faveur d’une approche unitaire et intégrée de l’étude du corps biologique humain et de ses représentations culturelles. 


De vocation interdisciplinaire, cet ouvrage réunit des contributions théoriques très variées d’un colloque international qui s’est tenu à Paris le 5 avril 2006. Cette manifestation a été organisé par le Laboratoire d’Ethique Médicale de l’Université Paris V-René Descartes, le Laboratoire d’Anthropologie de l’Université de la Méditerranée (CNRS- UMR 6578) et l’UFR Sciences Humaines Cliniques de l’Université Paris VII-Denis Diderot. Cet ouvrage couvre un champ réflexif nouveau en proposant une perspective à la fois globale et différenciée sur un corps toujours à l’équilibre entre normalisation, stigmatisation et racialisation.