La nuit sexuelle



P. Quignard - Paris - Flammarion - 2007 *


’Quand on sonde le fond de son coeur dans le silence de la nuit on a honte de l’indigence des images que nous nous sommes formées sur la joie. Je n’étais pas là la nuit où j’ai été conçu. Une image manque dans l’âme. On appelle cette image qui manque ’l’ origine’. Nous cherchons cette image inexistante derrière tout ce qu’on voit. Je cherche à faire un pas de plus vers la source de l’effroi que les hommes ressentent quand ils songent à ce qu’ils furent avant que leur corps projette une ombre dans ce monde. Si derrière la fascination, il y a l’image qui manque, derrière l’image qui manque, il y a encore quelque chose : la nuit’.


C’est en ces termes que l’auteur invite à poursuivre la réflexion singulière qu’il avait initiée avec ses premiers écrits. En s’appuyant sur des sources iconographiques variées (Bosch, Dürer, Raphaël, Titien, Rembrand, Rubens...) il pose, dans le présent opus, la question des origines et s’affronte sans détour à la difficulté de dire l’indicible, comme de représenter l’irreprésentable.