La bioéthique et l’embryon



Pierre-Olivier Arduin - Ed. de l’Emmanuel - 2007 *


La polémique sur la participation des catholiques au Téléthon a ouvert une brèche qui n’est pas près d’être refermée. Contre toute attente, le débat engagé a posé à frais nouveaux la question du statut de l’embryon humain, de l’eugénisme, des dérives de la biomédecine, du rapport entre la loi morale et la loi civile…, thèmes que l’on pensait à jamais interdits de cité. Pierre-Olivier Arduin, auteur de la note de mise en garde qui déclencha la controverse, décrypte pour nous les enjeux bioéthiques de la question en les resituant dans une perspective plus large : celle d’un choc culturel et moral entre, d’une part, le relativisme éthique et l’utilitarisme idéologique postmoderne et, d’autre part, le magistère de l’Église qui se fait le porte-voix de la conscience morale universelle.


De ce livre, écrit comme un vibrant appel à la réflexion et à l’action de tous ceux qui sont attachés au principe intangible du respect de la vie humaine dès sa conception, il ressort que l’objection de conscience est porteuse d’une dynamique capable d’ébranler les forces contemporaines de la culture de mort.


Pierre-Olivier Arduin est marié et père de cinq enfants. Titulaire d’un master de recherche Éthique, science, santé et société, il anime la commission « Bioéthique et vie humaine » du diocèse de Fréjus-Toulon et collabore occasionnellement à la lettre hebdomadaire Décryptage éditée par la Fondation de service politique.


Il est également directeur des études de la nouvelle formation en bioéthique de troisième cycle Jérôme Lejeune