Vivre malgré tout



Blandine Leurent-Deschodt - Presses de la Renaissance -2007 *


 


En 1998, 2 sœurs, Olivia et Fanny, sont victimes d’un grave accident de la route qui laisse Olivia dans le coma. Huit ans après l’accident, Blandine Leurent-Deschodt, leur mère raconte, dans "Vivre malgré tout"*, son parcours.


 


A l’époque de l’accident, les jeunes filles avaient une chance sur dix de s’en sortir. Fanny récupérera finalement ses fonctions motrices et cognitives. Mais Olivia reste dans un état appelé par sa mère "végétatif". Un an plus tard, elle sourit pour la première fois et entre dans un état pauci-relationnel dont elle n’ira jamais au-delà.


Au terme de son ouvrage, Blandine Leurent-Deschodt en appelle aux réanimateurs : pourquoi continuer l’acharnement thérapeutique sur des traumatisés qui resteront à jamais physiquement et mentalement handicapés, totalement dépendants.


Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse des articles de bioéthique parus dans la presse et dont les sources sont indiquées dans l'encadré noir. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction. Le Quotidien du Médecin (Christian Delahaye)14/06/07