Vierges ou mères



Camille de Villeneuve - Seuil - 2007 *


L’Église est faite par les femmes et survit grâce à elles. Dans les paroisses, les aumôneries, les hôpitaux, on les trouve en première ligne. Elles transmettent la foi aux enfants du catéchisme, elles écrivent, parlent et organisent. Et pourtant, seuls les hommes peuvent être prêtres, évêques ou cardinaux. La femme, omniprésente dans l’institution, est tenue à l’écart de la hiérarchie.


Camille de Villeneuve, au terme d’une enquête au coeur de l’Église et d’une étude de sa pensée, détaille le regard qu’on y porte sur la femme.


Pourquoi est-elle d’abord définie par son sexe ? Y a-t-il un Éternel féminin proche de Dieu, "sentinelle de l’invisible", comme le proclamait Jean-Paul II ? La femme est-elle faite seulement pour être vierge (au service de Dieu) ou mère (au service de la famille) ?


N’y a-t-il rien entre ces deux vocations ? Pourquoi une moralisation constante de la sexualité ? Les grandes positions de l’Église en matière de contraception ou d’avortement prennent-elles en compte qu’il s’agit avant tout du corps féminin ? Pour quelles raisons les femmes ne peuvent-elles pas devenir prêtres ?


Qu’il s’agisse des femmes ayant entouré le Christ, des grandes figures féminines de l’histoire de la chrétienté ou des fidèles engagées aujourd’hui, ce livre montre qu’il y a de multiples manières d’être femme et chrétienne, que le catholicisme contient en lui-même les forces de se renouveler. Si le discours actuel est désuet, sa source, elle, n’est pas tarie et peut encore éclairer la modernité. L’Église saura-t-elle la faire vivre ? Avec l’aide des femmes, tout est possible… Ancienne élève de l’École normale supérieure, Camille de Villeneuve a vingt-cinq ans. Vierges ou mères est son premier livre.