Le Droit de mourir



JONAS Hans - Payot & Rivages- 1996 - 95 p.*


La lecture de ce texte, d’une parfaite agilité dialectique sur fond de tragédie, laisse une impression de vertige. Que devant l’abîme se creusant sous ses yeux le lecteur ne perde pas pied, mais sorte de l’épreuve, au contraire, le cœur plus vif et la pensée plus forte, tel est le mérite de l’auteur, qui à chaque instant parvient à intégrer le droit de mourir au droit de vivre.