Nous ne nous sommes pas dit au revoir



HENNEZEL (de) Marie - Editions Robert Laffont - oct. 2001 - 315 p.


L’euthanasie : grave question, toujours abordée dans la confusion des notions et des sentiments. Elle évoque les grandes déclarations philosophiques, "le droit de mourir dans la dignité", les enjeux religieux et spirituels, les passions politiques : faut-il légiférer et comment ? L’immense mérite de l’auteur de La Mort intime est de nous permettre de comprendre les enjeux de ce débat en le situant dans la dimension qui devrait être la sienne : la dimension humaine. A travers des témoignages bouleversants, à travers sa propre expérience de femme, de psychologue, d’accompagnante, Marie de Hennezel nous invite à participer au débat en nous faisant découvrir l’intimité et la souffrance réelle de ceux qui sont confrontés à l’euthanasie : malades, parents, mais aussi infirmières et médecins. Le droit de mourir dignement -aujourd’hui reconnu par tous et qui trouve avec la loi sur les soins palliatifs un cadre légal -peut-il engendrer le droit de tuer ? Ce livre émouvant et juste nous permet de répondre à cette question en toute connaissance de cause. Mais il nous invite aussi, à la manière de La Mort intime, à une méditation personnelle profonde sur la vie.