La théorie du genre ou le monde rêvé des anges : L’identité sexuée comme malédiction

lundi 2 mars 2015


Bérénice Levet - Edition Bernard Grasset Paris (61, rue des Saints-Pères, 75006) - 2014 - 202 p


Une contribution sur l’enjeu de la théorie du genre dont l’auteure avance une position critique qui se veut à égale distance des partisans de cette théorie et de ses opposants.


Le Genre se veut notre nouvel Evangile, porteur de la « bonne nouvelle » que le masculin et le féminin ne sont que constructions et peuvent par conséquent être déconstruits. A cet historicisme intégral qu’elle récuse, Bérénice Levet n’oppose pas Dieu, la nature ou la tradition mais la partition que l’Europe et spécialement la France ont composée sur cette donnée universelle de la dualité des sexes : la galanterie, l’érotisme et la conversation. Non parce qu’ils sont des legs du passé mais parce qu’ils exhalent une saveur incomparable.