Avis de tempête sur la famille

lundi 22 septembre 2014


Christian Flavigny- Editions Albin Michel - 2009 - 210 p.


Faut-il instaurer un statut du beau-parent ? accorder aux homosexuels le droit de se marier et d’adopter ? légaliser la gestation pour autrui ? donner un statut juridique à l’embryon ? Christian Flavigny, pédopsychiatre et psychanalyste, s’inquiète de projets de lois supposés répondre aux exigences de la modernité. Un, deux parents ou plusieurs, de sexe différent ou du même sexe, peuvent mener à bien l’éducation d’un enfant. Mais il ne faut pas prendre le risque de réduire à cela le rôle de la famille : sa mission principale à l’égard de l’enfant est de transmettre la filiation. Or, qu’en sera-t-il dans ces nouvelles configurations ? Ne vont-elles pas avoir un retentissement sur l’équilibre de toutes les familles ? Christian Flavigny nous invite à dépasser une modernité de façade pour réfléchir sur le fond, sans passion ni détour, à ce que risquerait d’être la famille de demain.