Les 5 langages de l’amour

lundi 22 septembre 2014


Gary Chapman - Edition Leduc - 2008 - 256 p.


Que devient l’amour après le mariage ?


À dix mille mètres d’altitude, au bout d’une demi-heure de vol, mon voisin rangea sa revue dans la poche du siège devant lui, se tourna vers moi et me demanda :
- Quel genre de travail faites-vous ?
- Je suis conseiller conjugal et j’organise des séminaires pour améliorer la situation des mariages, répondis-je de manière très naturelle.
- Il y a longtemps que je désire interroger quelqu’un à ce sujet. Que devient l’amour après la cérémonie du mariage ?
Abandonnant tout espoir de faire un petit somme, je questionnai mon compagnon de voyage :
- Que voulez-vous dire ?
- J’ai vécu trois mariages ; chaque fois, c’était merveilleux avant les noces, mais après, j’ai dû déchanter.
Tout l’amour que je croyais avoir pour elle et tout l’amour qu’elle semblait me porter se sont estompés. Je ne suis pas bête ; je dirige une affaire florissante, mais je ne comprends pas.
- Combien de temps avez-vous été marié ?
- La première union a tenu dix ans, la seconde, juste trois ans, et la troisième presque six ans.
- Votre amour s’est-il dissipé aussitôt après les noces, ou de manière graduelle ?
- Le deuxième mariage a fait naufrage dès le début. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je croyais sincèrement que nous nous aimions, mais notre lune de miel a été une catastrophe, et nous n’avons jamais réussi à recoller les morceaux de notre rêve brisé. Nous n’étions ensemble que depuis six mois. Nous étions entichés l’un de l’autre. C’était vraiment un amour fou. Mais le mariage a rapidement dégénéré en disputes incessantes.
Quant à mon premier mariage, nous avons été heureux pendant trois ou quatre ans avant la naissance de notre premier enfant. J’ai senti par la suite que ma femme lui accordait beaucoup plus d’attention qu’à moi ; je ne comptais plus. C’était comme si son seul but dans la vie avait été d’avoir un enfant ; et lorsqu’il est né, elle n’a plus eu besoin de moi.
- Le lui avez-vous dit ?