Le nouveau-né entre la vie et la mort : Ethique et réanimation

lundi 22 septembre 2014


Marc Grassin - Editions Desclée de Brouwer, (2, Passage de la Boule-Blanche - 75012 Paris)- 2001 - 195 p.


Les équipes médicales sont parfois conduites à décider d’interrompre des réanimations et de recourir à des arrêts de vie, notamment dans le cas de nouveau-nés. Comment justifier de telles décisions ? Est-ce pour autant légitimer l’euthanasie ? Au cœur de ce débat difficile, les équipes ont à assumer la tension délicate entre les contraintes que le réel impose et l’exercice d’une responsabilité éthique. Tension qui oblige parfois à transgresser ce qui moralement et socialement reste de l’ordre de l’interdit : donner sciemment la mort. Plus que toute autre problématique, la mort programmée aide à penser l’éthique clinique comme l’engagement d’une responsabilité humaine, sociale, politique et culturelle. A travers la question des modalités d’élaboration et de mise en œuvre des décisions au cœur d’une histoire partagée et assumée, la légitimité éthique est l’enjeu d’une conquête. Au-delà des idéologies ou des convictions personnelles, au-delà des dénis ou des banalisations, l’éthique clinique est une invitation à repenser l’homme comme lien et présence. Loin de clore le débat, ce livre, fruit d’une collaboration étroite avec les praticiens, a pour objectif d’être une contribution à un dossier difficile qui ne saurait se satisfaire des militantismes de toutes sortes.


Navigation

Articles de la rubrique