Le soin, une philosophie

mardi 6 janvier 2015


Michel Dupuis - Seli Arslan - 2013 - 147 p.*


Pourquoi et comment le soin est-il reconnu aujourd’hui comme une nouvelle catégorie proprement philosophique ? Qu’est-ce qui explique, ou fait comprendre, que cette notion largement réservée à la littérature professionnelle spécialisée soit devenue un mot clé dans le domaine tout entier des sciences humaines ? Avons-nous ressenti un manque, un besoin, un désir d’humanité, de compassion, de confiance ? Avons-nous craint, une nouvelle fois, pour l’avenir des hommes ? Les analyses proposées dans cet ouvrage cherchent des éléments de réponse praticables, effectifs, concrets à ces questions. Ces éléments, l’auteur les met en valeur en conjuguant les réflexions des auteurs philosophes et celles des professionnels des soins qui, hors de l’immédiateté de leurs pratiques, dans le recul, sont également des acteurs de la philosophie. C’est en allant à leur rencontre dans le cadre de son enseignement ou directement sur leur lieu de travail (c’est-à-dire de soins) qu’il a pu saisir qu’en ces lieux et ces moments la parole a vraiment besoin d’être vraie. Sont particulièrement développés les thèmes de la vulnérabilité, de la dignité, de l’empathie, de la vérité ou de la délibération. Les principes en éthique d’aide et des soins sont décrits et enrichis, en montrant que les valeurs éthiques ne peuvent être figées. Les notions originales de l’à - chaque - fois ou de l’être - nous interpelleront encore les soignants soucieux d’interroger leurs pratiques. En croisant la pensée philosophique sur le soin et la réflexion émanant des acteurs des pratiques soignantes comme de ceux qui les enseignent, ce livre vise à œuvrer à la reconnaissance du soin comme source et ressource d’humanité.