Fragilité, dis-nous ta grandeur !

vendredi 22 novembre 2013


Bernard Ars - 2013 - Editions du Cerf – 2013 - 258 pages


Dimension incontournable de notre humanité, condition de nos pauvretés, de nos maladies et de nos peines autant que de nos relations d’amour et de tendresse, la fragilité humaine soulève des réactions ambivalentes de rejet et d’accueil.


Dans une société où les valeurs d’autonomie, de maîtrise et de performance prédominent, celles et ceux qui rendent visible notre fragilité commune subissent souvent des formes de dépréciation, voire de discrimination. Écarter la fragilité de l’ordre du langage explicite et, le cas échéant, de l’acte de soin ne veut pas dire qu’elle n’existe pas implicitement dans l’existence de chacun.


À contre-courant, les spécialistes ici rassemblés affirment que la grandeur d’une société se mesure à l’aune de la prise en compte de la fragilité de tous ses membres, spécialement ceux qui se trouvent en situation de grande précarité physique, psychique, morale ou spirituelle.