Croire à l’amour qui dure

vendredi 17 mai 2013


Nicole et Philippe Jeammet - Études, revue de culture contemporaine - 2013/1 - tome 418 - p. 31-40


Devant tant de couples qui restaient ensemble par convention, la jeune génération a voulu rompre avec cette hypocrisie. Désirant redonner à l’« amour » sa vérité, elle s’est aujourd’hui libérée des contraintes sociétales et institutionnelles pour retrouver un accord entre dire l’amour et le ressentir. Or suffit-il de donner la priorité aux sentiments et à leur intensité pour faire vivre une histoire d’amour ?