La bioéthique libérale : existe-t-il un conflit entre liberté et dignité ?

vendredi 17 mai 2013


Brice de Malherbe - Revue théologique des Bernardins - février 2012 - n° 4 - p. 121-133


Dans le débat bioéthique européen émerge une critique de la notion de dignité perçue comme potentiellement liberticide. Cette critique libérale se fonde sur une prétendue étanchéité entre le rapport à soi et le rapport à autrui. Cependant, un rapport à soi enclos dans une sphère entièrement autonome n’est pas possible. La relation à autrui est constitutive de la construction de soi. La dignité personnelle s’inscrit dans la trame des relations. La dignité de chacun est d’épanouir sa liberté en amour d’autrui comme Dieu aime.