L’inceste doit-il être interdit par le droit ? Deux siècles d’incertitude

vendredi 17 mai 2013


Anne-Claude Ambroise-Rendu - Editions Esprit - mai 2012 - p. 17-33


L’inceste est le tabou par excellence, celui qui fonde la société. Le nommer, par le droit, n’est-ce pas lui retirer une partie de son poids symbolique ? À l’inverse, ne pas le punir en tant que tel, n’est-ce pas nier la souffrance spécifique qu’il engendre ? Si la souffrance des victimes est aujourd’hui reconnue, la nécessité d’inscrire l’inceste dans la loi demeure un sujet de débat.