Médecine et fragilité de l’homme

mercredi 20 mars 2013


D. de Broucker, D. Jacquemin - Ethica Clinica, Revue Francophone d’Ethique des Soins de Santé. 2011 - 62 - pp. 49-60


Les auteurs de cet article tentent de poser un questionnement éthique et d’apporter des éléments de discussion concernant la place de la médecine face à la fragilité de l’homme. Partant de la définition de chacun des deux termes de cette problématique, ils montrent pour cela l’application concrète de la médecine sur la fragilité de l’homme et la discute en considérant la précarité sociale et physique, les éléments hors maladie, l’expérimentation, la vulnérabilité au travers de la maladie et dans le handicap physique, la fragilité psychique, morale et ultime ainsi que la fragilité des soignants.