Fallait-il tuer l’enfant Foucault ?



SUREAU, C.,


Stock, (Les essais), 2003 *


"En 1825, Canton de la Lande-Patry, près de Flers, dans l’Orne, Marie Anne Foucault va accoucher de son sixième enfant. Tout devrait bien se passer mais soudain c’est le drame.


Le Dr Frédéric Hélie, appelé en urgence, sauve Mme Foucault, et Victor naîtra, vivant mais handicapé. Situation loin d’être exceptionnelle à l’époque, et qui annonce des dilemmes toujours actuels malgré les progrès techniques. Cet enfant, déjà un patient, mais pas encore juridiquement une personne devait-il vivre ou eût-il mieux valu qu’il meure ? Quel statut doit-on reconnaître au foetus avant sa naissance ? Sa mère est-elle en mesure de le représenter valablement ?


En cas de problème, sur quels critères choisir, entre la mère et l’enfant, la personne dont les intérêts doivent être privilégiés ? Quelle est alors la responsabilité du médecin ? Au-delà de ces interrogations, quel degré d’autonomie le citoyen peut-il conserver dans le domaine de la procréation face à une morale d’État et à la jurisprudence qui en découle ? Ce livre n’apporte pas de réponses dogmatiques, mais fournit des pistes de réflexion fondées sur ce qui demeure et doit demeurer l’essence de la motivation médicale : la bienfaisance en faveur de l’Autre, le patient. "