La liberté de la recherche et ses limites : approches juridiques



HERMITTE M.A. (dir.) - Romillat (Droit et technologies) - 2001


La liberté de la recherche est-elle absolue ? Doit-elle au contraire, à l’instar de toute liberté, être limitée ? Depuis longtemps, l’expérimentation est encadrée pour protéger les sujets humains et animaux qui font l’objet d’expériences. Cela n’implique pas, pour autant d’encadrer la définition des objectifs de la recherche. Or, aujourd’hui, la question se pose : doit-on interdire toute recherche sur le clonage reproductif humain ? Doit-on soumettre à délibération démocratique la recherche des plantes génétiquement modifiées ? Six juristes s’accordent à penser que la science doit relever de l’Etat de droit, c’est-à-dire de mécanismes de délibération et de contre-pouvoirs. Mais par quels instruments, méthodes et catégories - droits de l’homme pour les uns, principe de dignité pour les autres ? La liberté de la recherche est-elle une liberté comme les autres ?