Pour une philosophie du don d’organes

mercredi 9 mai 2012


Valérie Gateau, Anne Fagot-Largeault, Préface d’Anne Fagot-Largeault - Editions Librairie Philosophique J. Vrin, 6 place de la Sorbonne, 75005 Paris - Collection "Pour Demain" -  2009 - 253 p.


Si le don d’organes est aujourd’hui une pratique courante et communément admise, elle a longtemps suscité bien des interrogations, dont sa "banalisation" actuelle porte encore la trace. Etroitement liée à la découverte de la "mort cérébrale" et de la possibilité de prélever des organes vivants, l’histoire des dons d’organe, ici retracée, pose la question de la définition de la mort (la mort cérébrale devenant une "nouvelle mort") et de la manière dont on détermine le corps humain (peut-il être considéré, après la mort, comme un simple objet ?).


Pour appuyer sa réflexion philosophique, Valérie Gateau rend compte ici des entretiens réalisés avec les médecins et les patients (donneurs et receveurs) rencontrés au cours de son travail de recherche, garantissant ainsi de la justesse de son analyse et de l’acuité de son questionnement.