Prélèvement d’organes : un nouveau défi bioéthique

vendredi 20 janvier 2012


Pierre-Olivier ARDUIN - Liberté politique - Editions Privat - n°53 - mars 2011 - p. 33-64*


L’évolution des transplantations d’organes induit de graves questions éthiques et juridiques. S’agissant des greffes d’organes prélevés sur des donneurs en état de mort encéphalique, les interrogations portent sur le recueil du consentement du défunt et les modalités de constat de la mort.