L’eugénisme : une idéologie scientifique et politique

vendredi 20 janvier 2012


Dr AUBERT-MARSON - Éthique & Santé- Éditions Elsevier Masson - Vol. 8 - n° 3 - sept. 2011 - p. 140-152*


En 1883, Sir Francis Galton fonde l’eugénisme qui va se développer sur une nouvelle vision de l’hérédité mais aussi sur la théorie de la sélection naturelle de Darwin, appliquée à la société par Spencer. L’eugénisme de Galton est un programme de sélection artificielle pour produire une race d’hommes améliorée par un contrôle des mariages et des naissances. En 1904, il expose ses idées devant une foule de médecins et de scientifiques. Son discours largement diffusé servira de point de départ aux mouvements eugénistes américain et européen qui se développeront dans la première moitié du XXe siècle. Les politiques eugéniques, mises en place dans 25 pays démocratiques, ont surtout consisté en des lois rendant la stérilisation obligatoire des faibles d’esprit et des criminels et de lois permettant un contrôle des mariages par un certificat prénuptial. Les États-Unis vont aussi restreindre l’immigration et l’Allemagne va pousser à l’extrême sa politique eugénique en organisant l’euthanasie des malades mentaux.