Initiation à l’éthique médicale


BRUNSWIC, H., PIERSON, M. -Vuibert, 2002, 2ème éd.

"Le médecin doit remplir plusieurs missions : affirmer le diagnostic, fixer les indications thérapeutiques, transmettre la vérité au malade, lui expliquer les raisons de ses décisions. La médecine du passé est, pour une très large part, restée une médecine ""thérapeutique"" s’efforçant, selon les préceptes hippocratiques, de retarder la mort et de diminuer la souffrance. La médecine du futur, très différente, sera pour une large part ""préventive"" avec, le long de chaque voie, des questions éthiques nouvelles ou renouvelées. Le médecin apprend pendant ses études et tout au long de sa vie, or l’éthique ne s’enseigne pas comme la chimie : des méthodes particulières doivent être proposées et, dès maintenant, un très vigoureux effort d’éducation doit être entrepris"". D’après Jean Bernard, dans sa conclusion.-A signaler le chapitre : le consentement éclairé : aspects éthiques et juridiques par H. Gaumont-Prat."-