Nature et dignité : quel critère pour l’éthique sexuelle ?

mardi 6 décembre 2011


Norbert Campagna - Revue d’éthique et de théologie morale - Éditions du CERF - 2010 - n° 261 - HS n° 7 - p. 1575-184 *


Pour l’Église catholique, la légitimité des actes sexuels est déterminée par leur conformité à la loi naturelle. Est conforme à cette loi tout acte sexuel qui respecte la fonction naturelle de la sexualité. Cette fonction est identifiée à la reproduction. Dans cette contribution, j’analyse cette référence à la loi naturelle en reconstruisant et critiquant trois arguments. J’aboutis à la conclusion qu’une évaluation normative de la sexualité humaine ne doit pas se faire à la lumière d’un critère finaliste, mais d’un critère limitatif, comme l’est la dignité humaine.