L’embryon, le fœtus, l’enfant - Assistance Médicale à la Procréation (AMP) et lois de bioéthique

mardi 6 décembre 2011


Pierre Jouannet, Catherine Paley-Vincent - Editions Eska - 344 p. - août 2009 *


De l’embryon au fœtus et à l’enfant : En cinquante ans, la médicalisation de la procréation a bouleversé nos comportements millénaires et suscité un débat qui occupe aujourd’hui tout le champ de la société. L’embryon est-il un patient ? Faut-il autoriser la recherche et jusqu’où l’encourager ? L’accès aux origines doit-il rester tabou ? Peut-on autoriser les mères porteuses ? La filiation d’un enfant né d’une assistance médicale à la procréation a-t-elle la même valeur que les autres ?... Les médecins ne peuvent pas répondre seuls à la société, écouter seuls ses craintes et ses espoirs pour l’accompagner sur le chemin de nouveaux bouleversements annoncés. Ces interrogations exigent une réflexion résolument publique et pluridisciplinaire. Qu’il s’agisse du statut biologique, médical ou juridique de l’embryon et du fœtus, ce nouveau devenir d’enfant nous questionne tous, que l’on soit juriste, médecin, sociologue, philosophe ou simplement parent. Chaque point de vue compte pour adapter, revoir et prévoir de nouveaux modèles par rapport à l’enfant, la famille, la société.


Tel est le sens du débat original qui a été mené sous les auspices de l’Académie Nationale de médecine et de l’Institut du droit de la Famille et du Patrimoine : donner au public les clés pour comprendre et au législateur une synthèse pour trancher. A chacun de "réviser" sa loi de bioéthique.