Abandon sur ordonnance. Manifeste contre la législation des mères porteuses

mardi 6 décembre 2011


Marie-Claire Busnel, René Frydman, Myriam Szejer, Jean-Pierre Winter - Editions Bayard - 86 p. - nov. 2009


Dans le débat souvent passionnel qui a opposé les partisans de la légalisation de la pratique des mères porteuses à ses détracteurs, il y eut un grand oublié : l’enfant à naître, porté par une femme dans le but de l’abandonner à la naissance. Nous savons aujourd’hui que les échanges entre la mère et l’enfant sont cruciaux tout au long de la grossesse, nous savons que le seul repère de l’enfant à la naissance est la mère qui l’a porté et que l’abandon laisse des traces, souvent douloureuses. Il est de notre responsabilité, nous, professionnels confrontés à ces souffrances comme à celle du couple face à la stérilité, de nous opposer à ce choix de société et de nous en expliquer.