Gabin

lundi 19 septembre 2011


Hélène LARGER, Ed. Du Toucan, 2011, 110 p.


Le récit d’une jeune mère qui apprend, au 5ème mois de grossesse, que son enfant est atteint d’une malformation cardiaque incurable.
Un témoignage qui transmet la vie et l’amour au delà du déchirement.
Ce récit tout de simplicité et d’élégance dans sa franchise frappe par un aspect : il frictionne le chagrin de la mort (qui fait partie de la vie comme l’auteur le rappelle), et revigore dans un même mouvement la réalité immuable de la vie (qui irradie - et fait partie de la mort, aussi ? la question est suspendue).
Les passages plus crus et les autres plus allusifs s’enchaînent avec énergie et grâce. C’est le coeur qui parle, de façon étonnamment libre. ...


Postface du Pr Emmanuel Sapin, Chef de service dans le service Chirurgie pédiatrique, CHU de Dijon