Autour du vieillissement : le normal, le pathologique et le fragile.

lundi 30 mai 2011


D. Dreuil, D. Boury - Éthique & Santé - Éditions Elsevier Masson - Actualité de Georges Canguilhem - Vol. 7 - n° 1 - mars 2010 - p. 36-41 *


Associé aux nouvelles méthodes de diagnostic, d’évaluation des personnes et aux nouvelles stratégies thérapeutiques, le concept de fragilité structure le développement de la médecine gériatrique depuis une trentaine d’années. La lecture de Canguilhem, en particulier "Le normal et le pathologique" permet d’approfondir la compréhension épistémologique de ce concept : il s’agit d’appréhender le vivant comme un organisme intégré, entretenant des rapports complexes avec son milieu, dans une approche clinique familiarisée avec la perspective de la mort. Cette anticipation philosophique de la fragilité permet d’enrichir le concept canguilhémien de pathologique. Mais elle souligne l’absence d’une pensée du vieillissement chez cet auteur.