La loi naturelle dans les textes récents du Magistère catholique. Présentation et évaluation

mercredi 27 avril 2011


Dominique Foyer - Revue d’éthique et de théologie morale n° 261 "Hors-série 7" - Éditions du Cerf - p. 31-48 *


Après l’apparente éclipse du concept de loi naturelle, dans la suite de Vatican II, nous aurions affaire au retour en force de ce concept. Prenons quelques repères chronologiques : Humanae Vitae (Paul VI), Instruction Donum Vitae (pontificat de Jean-Paul II, 1987), Catéchisme de l’Église catholique, Veritatis Splendor, Evangelium Vitae, Fides et Ratio. Le concept de loi naturelle est devenu inaudible. Il ferait retour via la remise en valeur d’une certaine scolastique thomiste, qui devrait pouvoir correspondre à une source vivifiante. On constatera l’absence du thème de l’engagement de la liberté dans le récent document de la Commission théologique internationale. On pourrait proposer de revenir à la loi naturelle grâce au schéma rahnerien transcendantal/catégorial, mais les racines juives du christianisme sont aussi à explorer. Bref, c’est le soubassement conceptuel à la notion de loi naturelle qui fait souvent défaut, outre une difficulté à intégrer le caractère eschatologique de la morale dans ce concept.