La fertilité est-elle en danger ?



Bernard Jégou, Pierre Jouannet et Alfred Spira - Éditions Inserm-La Découverte - 2010 *


C’est un livre à la fois fascinant et inquiétant. Fascinant par son érudition et sa clarté. Inquiétant par son contenu. Trois des meilleurs spécialistes français de la reproduction humaine, de renommée internationale, Bernard Jégou, Pierre Jouannet et Alfred Spira, posent une question troublante : "La fertilité est-elle en danger ? Que les activités humaines - industrielles, agricoles ou même individuelles - puissent constituer de graves menaces pour le climat et la biodiversité est un constat désormais largement partagé. Mais qu’elles puissent nuire à la capacité des individus à se reproduire suscite de nombreuses inquiétudes", estiment-ils. Après avoir passé en revue "ce qu’il faut savoir sur la reproduction", sa "mécanique", ses hormones, ses pathologies (dont certaines causes demeurent inconnues), ils dressent, avec précaution et sans dramatiser, le tableau des "tendances actuelles". Avec toujours présente cette pensée : les variations entre individus, populations, lieux géographiques et saisons sont très grandes. Comme on tente d’avoir un thermomètre pour prendre la température globale de la Terre, les trois auteurs tentent de mesurer le dynamisme des spermatozoïdes et des ovocytes de par le monde. Il y aurait une baisse généralisée de la quantité de spermatozoïdes chez les hommes. "Les niveaux actuels de production spermatique ne se traduisent pas par une baisse de la fécondité", tempèrent les auteurs. Mais ils constatent aussi qu’un certain nombre de pathologies semble augmenter. L’âge de la puberté semble lui aussi changer. Pourquoi ? Les facteurs environnementaux sont-ils plus en cause que des facteurs génétiques ? Des exemples récents ont montré que certaines substances chimiques pouvaient agir dramatiquement sur la reproduction. Les exemples de la dioxine et du Distilbène sont encore dans toutes les mémoires. Les pesticides et engrais ont eu aussi mauvaise presse. Mais Jegou, Jouannet et Spira repartent des connaissances de base, de la physiologie des organes de reproduction, de leur fonctionnement. Et pointent du doigt ce qu’ils appellent les "perturbateurs endocriniens". C’est-à-dire toutes les substances capables d’interférer avec les hormones impliquées dans la bonne marche de la reproduction. Certains se souviendront aussi du fameux "poulet aux hormones" de la chanson de Jean Ferrat des années 1960. Les controverses sont loin d’être finies sur ce sujet. Pour preuve, par exemple, l’utilisation d’hormones, naturelles ou de synthèse, dans les élevages de bovins, bannie en Europe, mais autorisée en Amérique du Nord. Un autre livre tout aussi intéressant se décline en images (2). Des photos en couleurs chargées d’émotion qui montrent, depuis les chromosomes et les cellules de l’embryon, toutes les phases de la conception et des neuf mois de grossesse. L’ovocyte cerné par les spermatozoïdes est un cliché beau et saisissant. Comme les dizaines d’autres de ce très bel ouvrage. 22 février 2010 (Le Figaro)