De la bioéthique à l’anthropologie


Par Xavier Lacroix - Edité par le groupe de travail des évêques de France sur la bioéthique.

le jeudi 5 mars 2009

http://bioethique.catholique.fr/public/xavier_lacroix.jpg

Les questions de bioéthique sont souvent abordées dans la perspective d’un moment déterminé de la vie ou de l’existence

Le contexte est le plus souvent médical. Mais ne faut pas oublier que nous n’avons pas affaire qu’à des vies individuelles ; nous avons affaire à des relations, plus même à des liens.
Naître c’est entrer dans un réseau de liens, dans une structure familiale. C’est devenir fils ou fille.
La cohérence de la filiation doit donc être un critère et une préoccupation. Que l’enfant naisse de l’union de deux corps ou même de deux cellules masculine et féminine est chargé de sens et de valeur.
Puisque ce sont des liens qui sont en jeu,
ils sont nécessairement institués, ne peut pas s’en tenir au principe ;anglo-saxon du « &nbsp ;libre choix individuel »Le lien social passe par la sauvegarde d’un socle anthropologique commun.</P>

    Warning : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in /homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php on line 245

    <P>
Sous cet angle peuvent être abordées trois questions qui vont être débattues lors de la révision amorcée
.</P>

    Warning : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in /homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php on line 245

    <P><STRONG>Ouverture de l’assistance médicale aux personnes célibataires</STRONG></P>

    Warning : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in /homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php on line 245

    <P>Jusqu’à présentl’exigence de deux ans de vie communemême bien légère et fragileavait au moins le mérite de rappeler que l’enfantné d’une uniona intérêt à grandir en étant élevé par un couple en principe le couple parentalLa convention internationale des droits de l’enfanten son article 7rappelle que« &nbsp ;dans la mesure du possiblel’enfant a le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux »Prévoir dans le droita prioriqu’une personne isolée puisse avoir recours à l’AMPcela reviendrait à établir une discrimination entre les enfants&nbsp ; : il serait d’avance légitimé que des milliers d’enfants puissent être privés du bien humain élémentaire d’avoir un père et une mère.</P>

    Warning : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in /homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php on line 245

    <P><STRONG>Ouverture de l’AMP aux couples homosexuels</STRONG></P>

    Warning : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in /homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php on line 245

    <P>La problématique partirait des désirs des adultesdes scénarios imaginés par leur affectivité et non de l’intérêt de l’enfantNous connaissons avec précisionet la littérature psychologique la plus rigoureuse surabonde dans ce senstout ce qu’un enfant doit au fait d’être élevé par un homme et une femmedans un jeu subtil d’identifications et de différenciationsselon son sexeà l’unpuis à l’autreL’évocation lointaine et brumeuse d’enquêtes statistiques qui prouveraient « &nbsp ;que ces enfants n’ont pas plus de problèmes psychologiques que d’autres&nbsp ; » ne peut pas remplacer cette connaissance préciseJ’ai publié et je ne suis pas le seul des critiques sévères de ces enquêtes dont tous ceux qui les ont examinées de près reconnaissent qu’elles ne prouvent rien.</P>

    Warning : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in /homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php on line 245

    <P><STRONG>Mères porteuses</STRONG></P>

    Warning : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in /homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php on line 245

    <P>La légalisation de la maternité de substitutionappelée « &nbsp ;gestation pour autrui&nbsp ; » en vue de faire appel aux bons sentimentsposerait problème quant au bien de l’enfantquant à celui de la femme et du point de vue de la règle de droitIl n’est pas possible d’ériger en principe queselon les termes d’une ministre« &nbsp ;l’enfant grandisse dans le corps d’une femme et dans le cœur d’une autre ». Cela reviendrait à dissocier la dimension relationnelle et la dimension charnelle de la maternité. La grossesse est le temps d’une relation extrêmement intime entre la mère et l’enfant, d’une interaction sans nulle autre pareille entre deux organismes. On tremble à l’idée d’une grossesse sans attachement. L’abandon prévu par contrat correspondrait à une rupture dans l’histoire de l’enfant et à une instrumentalisation du corps de la femme. Les principes de gratuité et d’anonymat ne pourraient être respectés. Son encadrement juridique ne supprimerait pas les complications, imbroglios voire calculs cyniques, comme on a pu le voir dans des pays voisins. Il conduirait à une redéfinition de la maternité lourde de conséquences, où la dissociation serait posée en principe.</P> <P>En vérité, toute dissociation entre les différentes dimensions de la parenté, biologique, sociale et affective, introduit autant de discontinuités dans la vie de l’enfant. Le garant doit être garant de la cohérence et de la lisibilité de la filiation. Le brouillage dans la signification des mots « &nbsp ;père&nbsp ; » et « &nbsp ;mère », qui verraient leur sens se diluer ne serait pas une attitude socialement responsable.</P> <P><EM>Xavier Lacroix est professeur de théologie morale à la Faculté de théologie de Lyon dont il est doyen depuis 1997. Il est membre du Comité consultatif national d’éthique.</EM></P></DIV><br /><br /><P><STRONG>Ouverture de l’AMP aux couples homosexuels</STRONG></P> <P>La problématique partirait des désirs des adultes, des scénarios imaginés par leur affectivité et non de l’intérêt de l’enfant. Nous connaissons avec précision, et la littérature psychologique la plus rigoureuse surabonde dans ce sens, tout ce qu’un enfant doit au fait d’être élevé par un homme et une femme, dans un jeu subtil d’identifications et de différenciations, selon son sexe, à l’un, puis à l’autre. L’évocation lointaine et brumeuse d’enquêtes statistiques qui prouveraient « que ces enfants n’ont pas plus de problèmes psychologiques que d’autres » ne peut pas remplacer cette connaissance précise. J’ai publié - et je ne suis pas le seul - des critiques sévères de ces enquêtes dont tous ceux qui les ont examinées de près reconnaissent qu’elles ne prouvent rien.</P>


<P><STRONG>Mères porteuses</STRONG></P> <P>La légalisation de la maternité de substitution, appelée « gestation pour autrui » en vue de faire appel aux bons sentiments, poserait problème quant au bien de l’enfant, quant à celui de la femme et du point de vue de la règle de droit. Il n’est pas possible d’ériger en principe que, selon les termes d’une ministre, « l’</font><font color="#0000cc">enfant grandisse dans le corps d</font><font color="#cc0000">’une femme et dans le cœur d’</font><font color="#0000cc">une autre »</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">Cela reviendrait à dissocier la dimension relationnelle et la dimension charnelle de la maternité</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">La grossesse est le temps d’une relation extrêmement intime entre la mère et l’enfant</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">d’une interaction sans nulle autre pareille entre deux organismes</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">On tremble à l’idée d’une grossesse sans attachement</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">L’abandon prévu par contrat correspondrait à une rupture dans l’histoire de l’enfant et à une instrumentalisation du corps de la femme</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">Les principes de gratuité et d’anonymat ne pourraient être respectés</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">Son encadrement juridique ne supprimerait pas les complications</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">imbroglios voire calculs cyniques</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">comme on a pu le voir dans des pays voisins</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">Il conduirait à une redéfinition de la maternité lourde de conséquences</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">où la dissociation serait posée en principe</font><font color="#006600">.</</font><font color="#0000cc">P</font><font color="#006600">><br />
 <b>Warning</b> : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in <b>/homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php</b> on line <b>245</b><br />
 <</font><font color="#0000cc">P</font><font color="#006600">></font><font color="#0000cc">En vérité</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">toute dissociation entre les différentes dimensions de la parenté</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">biologique</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">sociale et affective</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">introduit autant de discontinuités dans la vie de l’enfant</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">Le garant doit être garant de la cohérence et de la lisibilité de la filiation</font><font color="#006600">. </font><font color="#0000cc">Le brouillage dans la signification des mots « père » et « mère »</font><font color="#006600">, </font><font color="#0000cc">qui verraient leur sens se diluer ne serait pas une attitude socialement responsable</font><font color="#006600">.</</font><font color="#0000cc">P</font><font color="#006600">><br />
 <b>Warning</b> : Unexpected character in input : ’ ’ (ASCII=11) state=1 in <b>/homez.60/biotropo/www/site/ecrire/inc/texte.php</b> on line <b>245</b><br />
 <</font><font color="#0000cc">P</font><font color="#006600">><</font><font color="#0000cc">EM</font><font color="#006600">></font><font color="#0000cc">Xavier Lacroix est professeur de théologie morale à la Faculté de théologie de Lyon dont il est doyen depuis 1997. Il est membre du Comité consultatif national d’éthique</font><font color="#006600">.</</font><font color="#0000cc">EM</font><font color="#006600">></</font><font color="#0000cc">P</font><font color="#006600">></font> </font>